Aix-en-Province : Ambition, Fillon, Balkany, entretien à cœur ouvert avec madame le maire

par | Mar 6, 2020 | Politique, Provence

Pour un 4ème mandat à la mairie d’Aix en Province

Dans un entretien avec nos sources, la candidate et actuelle maire LR d’Aix-en-Provence, a confirmé sa volonté de gagner les élections.

Malgré son âge et surtout ses ennuis judiciaires, elle compte bien réussir à s’imposer grâce à son bilan et ainsi obtenir son 4ème mandat.

Elle explique que si elle est élue, elle fêtera ses 80 ans, et que c’est une chance pour les aixois-provinciaux, car elle saura représenter au mieux les personnes âgées, qui constituent une large majorité des habitants, sauf si les canicules estivales deviennent annuelles.

Quant à son accusation pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêt, elle rappelle que son éligibilité a été annulée par la cour de cassation, et que si elle est élue, elle posera tout de même quelques RTT pour participer à son procès.

De toute façon, de nos jours si à 50 ans, vous n’avez pas détourné de l’argent, c’est que vous avez raté votre vie politique – ironise-t-elle

Les Balkany, les Fillon, des modèles politiques et spirituels

Quand on demande à madame le maire qui sont ses modèles en politique, elle répond en premier Patrick et Isabelle Balkany.

Pour elle, le couple de Levallois Perret a su séduire ses habitants et attendrir l’ensemble des français, c’est pour cela qu’elle estime qu’ils sont la représentation du couple amoureux, complice, solide et républicain.

Elle avoue avoir une pensée émue pour Pénélope et François Fillon, qui traversent une période difficile et qui subissent une cabale médiatique et une vengeance de la part des jaloux.

Nostalgique, cela lui rappelle l’époque où le tribunal administratif avait estimé que le contrat de son ex-mari en tant que chef de cabinet était illégal et que la rémunération était jugée excessive

Patrick, François, sont, pour moi, des modèles, tant pour leur vie privée que pour leur vie politique, c’est ce qui me distance de Jean-Claude Gaudin qui n’a pas été inculpé depuis plusieurs décennies – expose madame le maire.