Confinement, partout la nature reprend ses droits.

par | Mar 5, 2020 | France, Santé

L’Oise, un département confiné depuis plus de deux mois.

 
Alors que les habitants de l’Oise ont commencé à être confinés depuis la fin février, les villes sont devenues particulièrement calmes.
Depuis les premiers cas de coronavirus, les taux d’émission carbone ont fortement chuté ainsi que la pollution sonore, ce qui a permis à la nature de se réapproprier ses anciens territoires.

 

Une faune et une flore en pleine expansion

C’est avec surprise que les habitants de Crépu en Vallois ont pu apercevoir, au travers les fenêtres plusieurs ours et de nombreux cervidés.
Quand, j’ai vu un ours la première fois qui passait dans la rue, j’ai appelé l’hôpital qui m’a dit que cela pouvait être un effet secondaire du traitement. Mais j’ai bien compris que c’était vrai une fois que j’ai vu les traces de griffes sur ma porte et des crottes sur le paillasson – nous explique, au téléphone, Pierre Hyppoltyn.
 
Les centres villes ont très vite été envahis par la végétation, bâtiments et rues disparaissent un peu plus chaque jour.
 
Tous les toits des bâtiments et les routes sont désormais recouverts par des arbres ou des plantes. Pour les associations écologistes, c’est la preuve que la nature peut s’installer dès que l’activité humaine est réduite, mais pour Charles Séraphin, en charge des espaces verts de la commune, c’est surtout une énorme charge de travail qui l’attend pour rouvrir les routes à la circulation.
 

Le problème est qu’à ce rythme, toute la ville sera engloutie par la végétation, certains habitants m’ont informé que des lianes commençaient à se faufiler par les aérations ou les cheminées – raconte Georges Auspignla, maire de la petite commune de Longère en Vallois.

 

La nature revient partout en France et même en Belgique

Selon le site SecretNews.fr, des crocodiles ont été aperçus dans le Tarn, certains lyonnais ont rencontré des girafes en plein centre-ville et un troupeau d’éléphants se serait installé dans une prairie dans la Creuse.
 
Le Ripoublicain Oriental rapporte que des dahus ont été observés dans les rues du centre de Gérardmer.
 
Ce phénomène dépasse les frontières de l’hexagone, puisque selon un média belge, les lions auraient fait leur retour en Belgique.