Des vidéos compromettantes de contestataires pourraient être diffusées

par | Fév 18, 2020 | France, Socièté

Œil pour œil

Alors que cette expression est plutôt utilisée par les Gilets Jaunes et notamment Jérôme Rodriguez, voilà qu’elle est employée par le Ministère de l’intérieur.

Le Griveauxgate montre que désormais la fin justifie les moyens, alors pour mettre fin à l’hypocrisie générale, des milliers d’heures de vidéo de sexe virtuel pourraient être dévoilées.

Mais, les vidéos qui pourraient être diffusées ne concerneraient que les Gilets Jaunes, des personnes qui félicitent Piotr Pavlenski pour son action, bref toutes les personnes qui soutiennent l’opposition contre le gouvernement.

Cela fait bien longtemps que nous suivons des milliers de profils de contestataires sur les réseaux sociaux et notre espionnage a permis d’accumuler des milliers d’heures d’échanges sexuels et compromettants, que nous pourrions diffuser – explique un proche du Ministre de l’intérieur.

D’après nos sources, les vidéos accumulées seraient classées par catégorie, comme “Petit pénis”, “Mono-testicule”, “Syndicalistes, “Electeurs du RN””Troll de l’Upr” et bien d’autres.

 

Des plateformes de vidéos pour adultes prêtes à héberger les vidéos.

Plusieurs des acteurs majeurs de la diffusion de contenus pornographiques se sont dit choqués par ce qu’a fait et organisé l’artiste contestataire russe et sa compagne Alexandre De Taddéo.

C’est pour cela que certains proposent d’héberger et de diffuser les vidéos pour le compte du ministère de l’intérieur.

Tout le monde y trouverait son compte, le gouvernement pourrait se venger de l’affaire Griveaux et nous, bénéficier d’un trafic massif de la part des voyeuristes – déclare le Pdg d’une plateforme X