Hautes-Alpes : l’ANPE désigne un candidat aux municipales d’un village.

par | Fév 28, 2020 | Politique, Provence

Aucun candidat aux élections municipales du village

Alors que les candidats avaient jusqu’au 27 février pour déposer leur candidature, certaines villes se retrouvent sans prétendant au siège de Maire.

C’est le cas de la commune de Saint-Françis-sur-Méouge dans les Hautes Alpes. Aucun candidat ne s’est fait connaitre alors que le maire sortant ne se représente pas dans ce village de 127 électeurs.

 

L’ANPE a demandé une dérogation préfectorale pour imposer un candidat

Un Franciscains-Méougeois, Pierre-Hervé Pachibourg est sans emploi et a déjà refusé deux propositions de la part de son conseiller pôle emploi.

C’est pour cela que l’ANPE a décidé de déposer un dossier de candidature, sans étiquette, pour le compte de monsieur Pachibourg.

Ce dernier a été très étonné de la démarche et a tenté de refuser le poste de maire, qu’il aura à coup sûr étant le seul en course.

En réponse, Pôle emploi a menacé de le radier de leur liste.

Il cherche un emploi, la ville cherche un maire, il n’est pas nécessaire d’avoir des qualifications spécifiques pour prendre ce poste, alors, Monsieur Pachibourg obtiendra un travail pour au moins 6 ans ! De plus, il va bénéficier d’un salaire, d’une voiture et d’un logement de fonction, il ne peut pas dire que l’offre n’est pas alléchante – explique Michael Fritoneste, son conseiller Pôle emploi.

C’est donc pris en otage que Pierre-Hervé va se retrouver en campagne électorale, campagne dont il sortira inévitablement vainqueur.