Journée mondiale des réfugiés : Marion Maréchal parle des réfugiés nazis

par | Juin 20, 2020 | Journées mondiales

Ce 20 juin, c’est la journée mondiale des réfugiés, un événement proclamé par l’ONU.

Qu’ils fuient la guerre ou soient forcés de se déplacer à cause du climat, ils sont plusieurs millions d’hommes, femmes et enfants à quitter leur pays.

Certains sont des réfugiées depuis plus de 70 ans et nous avons tendance à les oublier.

 

Ceux que les médias et l’ONU oublient

En cette journée spéciale, Marion Maréchal a tenu à rendre hommage à ceux qui ont dû fuir leur pays et que nous avons oublié.

Actuellement, lorsque nous parlons de réfugiés, nous pensons aux libyens  aux syriens, aux érythréens, pourtant, ils n’ont pas le monopole de l’expatriation forcée.

En effet, comme l’affirme l’ONG « Centre Simon Wiesenthal de lutte contre l’antisémitisme et le racisme », il y a encore 12 000 nazis en Argentine.

C’est à eux que vont mes pensées, à ces allemands qui ont été contraints de quitter leur pays et qui ont du vivre dans la clandestinité. Nous ne devons pas penser qu’à ceux qui viennent du Moyen-Orient, pensons aussi à ces milliers de nazis qui ont dû fuir à la fin de la seconde guerre pour se trouver une nouvelle terre d’accueil – a déclaré Marion Maréchal.

Pour en savoir plus sur la vraie journée mondiale des réfugiés, visitez cet article.