La placébothérapie, un nouveau label pour la sécurité sociale

par | Fév 3, 2020 | Santé

Thérapies utilisant des sangsues, à base de champignons et autres, bientôt remboursées.

Quelques mois après avoir baissé le niveau de remboursement de l’homéopathie, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, vient d’annoncer qu’elle pourrait être à nouveau pris en charge à 100 %.

En effet, le ministère de la santé a mis en place un label englobant plusieurs médecines, dites alternatives, sous l’appellation « Placébothérapie ».

Dans ce label, on y retrouve l’homéopathie, mais aussi la lithothérapie, la biorésonance, la chromathérapie et la radiesthésie.
Mais aussi quelques sciences médicales moins connu, comme les thérapies avec des sangsues (Hirudothérapie), avec des champignons (Mycothérapie) ou encore l’urinothérapie, qui consiste à se soigner avec des infusions à base d’urine.

Nous avons que ce label concerne des médecines peu ou pas efficaces. Mais cela permet, d’un côté de rendre accessibles des soins peu onéreux aux Français les plus pauvres et d’un autre de doper le petit commerce de la santé- a déclaré, un proche collaborateur de la ministre de la santé.

D’autres types de médecines marginales pourraient rejoindre la “placébothérapie”

Les médecins conseils de la sécurité sociale, ainsi que des guérisseurs autoproclamés sont en train d’étudier la rentabilité et l’intérêt de faire entrer, dans ce label, d’autres types de soin.

Pour Michel Turfion, guérisseur et magnétiseur à mi-temps, il faut se poser la question de donner plus d’importance à des alternatives aux médicaments et aux vaccins, comme le coca sans bulle pour la gastro, les bisous magiques et surtout la médecine quantique.