Le coronavirus proposé pour le Nobel de la paix 2020

par | Fév 8, 2020 | International, Santé

Le Nobel de la paix pour le virus chinois ?

C’est en tout cas ce que souhaitent plusieurs diplomates qui ont glissé cette proposition pour le prestigieux prix.

Après un début d’année marqué par le spectre d’une escalade de la violence entre les Etats-Unis et l’Iran, l’épidémie chinoise a su amener un certain apaisement.

Il est vrai qu’avec l’état d’urgence internationale, décrétée par l’Organisation Mondiale de la Santé, les manifestations au Chili et la guerre au Yémen se sont naturellement mises à l’arrêt.

Il est en de même avec la persécution des Ouïgours et les camps de concentration en Chine qui semblent faire partie du passé.

Au Proche-Orient, le début de l’épidémie a mis fin à la menace qui planait sur les populations kurdes.

Finalement, le coronavirus a su faire de l’ombre à de nombreuses tensions politiques, sociales ou militaires.

Un allié contre le réchauffement climatique.

Les mesures prises par de nombreux pays pour s’isoler de la Chine ont aussi eu une incidence sur le commerce mondial.
Le transport maritime a baissé de manière significative, ce qui a pour conséquence d’engendrer une réduction des gaz à effet de serres.

Cette diminution de la pollution atmosphérique permet de ralentir l’emballement climatique. Bien que Greta Thunberg soit aussi nominée pour son action pour le climat, le coronavirus a eu, en moins de 3 mois, beaucoup plus de résultats.

Après Abiy Ahmed, premier ministre d’Éthiopie, en 2019, il se pourrait que pour la première fois depuis 1895, ce soit un virus qui obtienne le fameux prix Nobel de la paix.