La Mafia demande au gouvernement de laisser ouverts les bars et restaurants

par | Sep 25, 2020 | Provence

La fermeture des cafés et restaurants imposée par le gouvernement a créé une colère à Marseille.

C’est pour cela que la ministre du travail, Elisabeth Borne  a annoncé un renforcement du dispositif de l’activité partielle avec 100% de prise en charge le temps de la fermeture des établissements”.

De plus, afin de soutenir les cafetiers et restaurateurs, elle a confirmé l’annulation des charges sociales et fiscales.

La ministre a aussi annoncé la mise en place d’un fons de solidarité.

Les réseaux mafieux, les grands oubliés du plan de soutien

Les divers mafias marseillaises se sont réunis pour exprimer leur colère.

En effet, que ce soit la mafia russe, corse ou italienne, ces dernières ne pourront plus toucher les revenus que la restauration marseillaise leur procuraient.

Ils ont donc demandé au gouvernement de supprimer l’interdiction de fermeture ou de prendre en charge leurs pertes.

Le gouvernement apporte une réponse à la colère des restaurateurs et des cafetiers, mais rien pour nous ! Comment allons-nous survivre si ces commerçants peuvent rester la grille baissée ? Nous demandons aussi une prise en charge, par l’état, de notre perte d’exploitation ou alors de faire sauter l’interdiction – a expliqué Guiseppe D’Agostino,  porte-parole de la Mafia italienne