Marine Le Pen se dit prête à caillasser la police pour séduire les français

par | Juin 18, 2020 | France, Politique

Jeter des projectiles sur la police amène le soutien des anti-macron

L’affaire Farida, cette infirmière arrêtée violemment lors de la manifestation des soignants après avoir caillassé la police, semble donner de l’imagination à la présidente du Rassemblement National.

En effet, bien que l’on pourrait défendre la police, l’opposition, comme les gilets jaunes et tous les contestataires soutiennent Farida pour son geste de rébellion.

Hashtags, pétitions, manifestations, soutien de personnalités politique, l’infirmière a séduit, par son acte, une grande part des français.

Marine Le Pen veut surfer sur cette vague

La présidente du RN a déclaré, caillasse à la main, que celle-ci pourrait bien aller dans la “gueule” d’un représentant des forces de l’ordre si c’est un moyen de conquérir le cœur des anti-macron, voire même d’en devenir la leader.

Cela lui permettrait aussi de faire oublier les déboires avec la justice que subit actuellement le parti d’extrême droite. 

D’après son entourage, il faut prendre au sérieux ses déclarations car depuis la soirée du 16 juin, elle ne sort plus sans une grosse pierre dans sa poche.

Naturellement, elle ne lancera pas un caillou sans la présence de reporters qui pourront immortaliser la scène et la rendre virale grâce aux réseaux sociaux.

S’il suffit d’une caillasse dans la gueule d’un flic pour faire grimper ma côte de popularité et obtenir des voix pour les représentants de mon parti pour le second tour des municipales, alors que les caméras me suivent, je vais trouver un policier qui me servira de cible – a affirmé Marine Le Pen.