Mise à pied des gendarmes ayant fait se rhabiller les femmes aux seins nus

par | Août 25, 2020 | France, Socièté

Le zèle doit être puni

Sur la plage de Sainte-Marie-la-Mer, des gendarmes ont demandé à plusieurs femmes qui bronzaient seins nus, de remettre le haut de leur maillot de bain.

Pourtant, sur cette plage des Pyrénées-Orientales, aucun décret ou interdiction municipale existe pour interdire la pratique du topless.

Ce fait divers a suscité de nombreuses polémiques, notamment sur les réseaux sociaux, au point où cela est remonté jusqu’à la tête du Ministère de l’intérieur.

Après avoir pris connaissance des faits, Gérald Darmanin a immédiatement demandé la mise à pied des deux gendarmes à l’origine de l’affaire.

Il est anormal que des représentants de mon ministère fassent du zèle, je pense qu’au contraire, il faut encourager les femmes à pratiquer le topless, surtout que cela leur permet un peu de se libérer alors qu’on oblige le port du masque actuellement ! Je veillerai personnellement à ce que celles qui ont dû se rhabiller puisse rapidement se mettre les seins nus – a déclaré le Ministre de l’Intérieur

D’autres réactions…

L’ancien candidat à la mairie de Paris, Benjamin Grivaux a, quant à lui, expliquait qu’il serait prêt à entrer en contact via une application de live vidéo afin de discuter avec ces vacancières qui ont sûrement été choquées de l’intervention abusive des forces de l’ordre.

Je suis bien placé pour comprendre le besoin de montrer son intimité et je suis prêt à partager cette passion avec elles – explique le député de La République En Marche.

 

Mise à jour du 26 juillet : cet article a été vérifié, découvrez le fact-checking réalisé par un site très sérieux :

Non, le Ministre de l’Intérieur n’a pas mis à pied les gendarmes