Les compteurs Linky diffusent des nanoparticules

par | Nov 19, 2020 | France

Les nanoparticules du vaccin contre le COVID-19 est en fait un écran de fumée !

Grâce à la rumeur, devenue virale, une large partie de la population française pense que les futurs vaccins contre le COVID-19 vont contenir des nanoparticules !

Bien que rien ne prouve cette rumeur, elle se répand à toute vitesse.

Pourtant, alors que certains chercheurs du CNRS faisaient des recherches pour confirmer ou infirmer cette théorie, ils ont pu s’apercevoir qu’effectivement, de nombreuses nanoparticules étaient présentes dans l’air.

Mais chose étrange, ces scientifiques ont découvert que des nanoparticules étaient aussi présentes à la cafétaria de leurs locaux. Ils en ont ainsi déduit que le vaccin n’était pas la cause de leur présence.

Après plusieurs jours à chercher la provenance de ces nanoparticules, ils ont fait une découverte surprenante !

Ils ont identifié que la source de ces nanoparticules était le compteur Linky du laboratoire.

Nous avons été surpris, car nous n’avions pas imaginer que le compteur éléctrique pouvait générer des nanoparticules ! Ce qui est le plus étrange, c’est que les émissions de ces particules est plus fortes lors des heures creuses – explique Yvon Jaridoul, chercheur au CNRS.