Le rappeur marseillais JUL est poursuivi par la CEDH pour sa reprise de “BEAT IT”

par | Déc 5, 2020 | Culture / Sciences, Provence

Le rappeur marseillais Jul a publié, en exclusivité, sa reprise de “Beat It” de Michael Jackson. C’est pour lui un cadeau fait au français pour clore cette année pourrie.

Pourtant sa version s’ajoute plutôt aux mauvaises nouvelles qui ont fait de 2020, une année aussi inoubliable que désastreuse !

Le rappeur de la cité phocéenne a massacré “Beat It” de Michael Jackson et il semble être fier.

Une reprise qui passe très mal

Cette “reprise” a été signalée sur Youtube et sur diverses plateformes puis une plainte, jugée recevable, a été déposée à la Cour européenne des droits de l’Homme.

La Cour a décidé de lancer des procédures afin d’inculper JUL de crime contre l’humanité.

De son côté, l’UNESCO a porté plainte pour détérioration du patrimoine musical mondial.

Heureusement que son producteur a stoppé le rappeur qui comptait faire un black face dans son clip.