Si le retrait d’argent devient plus cher, les dealers accepteront la carte bleue

par | Fév 12, 2020 | France, Socièté

Retirer des billets dans un distributeur pourrait devenir bientôt plus cher

Selon plusieurs médias, les frais de retrait pourrait augmenter. Bien qu’il s’agisse normalement de commission inter-banque, celle-ci ne devrait pas être répercutée sur les usagers des distributeurs automatiques, dans un premier temps.

Néanmoins, il se pourrait que cette hausse finisse par devoir être supportée par les clients.

En effet, si une banque décide seule d’appliquer l’augmentation de la commission sur ses clients, cela lui ferait une mauvaise publicité. Mais dans le cas, où toutes les banques s’accordaient à le faire, l’intégralité des clients seraient contraints de subir cette hausse.

Pour les dealers, c’est l’occasion de moderniser les process de paiement

Après avoir interrogé deux dealers de cannabis, et notamment ceux de notre quartier, nous avons découverts que ces derniers se préparaient à cette hausse et la prenaient comme l’occasion d’innover dans le métier.

Depuis des années, nous en parlions au sein de la profession, mais pour l’instant, le projet était resté au point mort. Mais si retirer devient plus cher pour nos clients, il pourrait être pertinent d’optimiser nos process et notre démarche de vente en proposant le règlement par carte bleue. De plus, lorsque le distributeur le plus proche de notre point de vente est en panne, nous perdons des clients, car cela créé une interruption dans notre processus de commercialisation. Finalement, cette hausse des frais sera l’occasion de nous moderniser et de mettre en place un modèle plus disruptif – nous explique Karim.Z, dealer à La Castellane.

Certains dealers sont en train de se faire développer des applications pour permettre le règlement à partir d’une tablette qui sera mise à disposition lors de l’achat de drogue et d’autres étudient l’utilisation de mini-terminaux de paiement nomades, connectés à leur Smarphone.

La tablette, couplée à une application de relation client, apporte l’intérêt de pouvoir historiser les données du client ainsi que les données de la transaction, c’est une vrai opportunité en terme de data mining. Grâce à cela, nous connaîtrons mieux nos clients et pourront améliorer notre ciblage lors d’opérations marketing. Côté emploi, en plus des vendeurs et guetteurs, il serait enrichissant pour tous de travailler au plus près de data scientists que nous recruterons dans cette optique. Ajoutons à cela que lors des contrôles de police, nous n’aurons pas d’argent liquide et que pour notre comptabilité, l’édition de rapports à partir de notre application sera plus fiable que de recompter manuellement – nous raconte José.F, dealer à la Solidarité.

On peut en conclure que dans certaines branches de profession, toutes nouvelles réglementations ou contraintes peut devenir une chance de progresser et d’innover, un bel exemple de la Start-up nation.