Un candidat du RN exclu du parti suite à une transfusion sanguine.

par | Fév 18, 2020 | Politique, Provence

Un accident et Jean-Yves n’est plus le même

Jean-Yves Broquemarc était bien placé pour remporter les élections municipales de La Penne-sur-Durance (04) avec l’étiquette du Rassemblement National.

Pourtant, la direction du parti de Marine Le Pen a décidé de l’exclure.

En effet, le 21 décembre, Jean-Yves Broquemarc a été victime d’un accident de la route. Après avoir perdu beaucoup de sang, il a dû être transfusé à l’hôpital.

Après son accident Jean-Yves Broquemarc semblait avoir changé, selon son équipe électorale.

Il était moins radical, il a donné une pièce à un SDF immigré, puis, une fois il a proposé d’aller déjeuner au restaurant oriental du village, alors que nous harcelions le propriétaire pour qu’il ferme – explique, tristement, Josiane Lenormand, une de ses assistantes.

Une transfusion impropre pour le RN

L’assistante de Jean-Yves a fait part de ses craintes en écrivant directement à la direction du Rassemblement National, tout en expliquant le contexte.

Ces derniers ont pris directement contact avec l’hôpital pour demander des informations quant à la transfusion réalisée sur Jean-Yves.

On a ainsi appris que des associations défendant les immigrés ainsi que la section de la CGT d’une grande entreprise de la région avaient participé à une opération de don de sang, nous ne pouvions plus considérer Jean-Yves comme quelqu’un de fiable et d’engagé dans notre idéologie – déclare Marc Carnivot, du bureau national du RN.

De plus, la transfusion a eu lieu à Manosque où existent plusieurs associations culturelles musulmanes.

Ils m’ont donné le choix entre être exclu ou alors accepter qu’on me retire plusieurs litres de sang pour me transfuser du sang, labellisé de souche, mais j’ai bien plus d’amis depuis que j’ai changé, cet accident a finalement été une bénédiction – nous raconte Jean-Yves

C’est pour cela que Jean-Yves continuera sa course à la mairie mais sans étiquette, bien qu’il ait annoncé être prêt à un rapprochement avec la candidate du Parti Socialiste.