Les vaccins devront être à jour pour passer les frontières

par | Mai 5, 2020 | International, Santé

Pour l’OMS, l’ONU et le Nouvel Ordre Mondial, toute la population mondiale doit être vaccinée pour être asservie.

 
La vaccination globale présente plusieurs intérêts.
 
Cela permet à l’OMS de brasser des millions via les lobbies pharmaceutiques, mais aussi d’injecter la puce du carnet de vaccination qui aura de nombreuses utilités.
 
Pour l’ONU, c’est l’occasion de récupérer les fonds venus des états pour financer les campagnes de vaccinations.
 
De plus, cela permet au Nouvel Ordre Mondial d’injecter la puce RFID, le nouveau compteur Linky et de pouvoir contrôler tous les humains afin de les asservir encore plus.
 
Cependant, les rangs des antivaccins grossissent chaque jour grâce à leur organisation et communications sur les réseaux sociaux.
 
Il y a donc un risque pour les 3 organisations qui gouvernent le monde de voir leur plan contrecarrer.
 

Vérification des vaccins aux douanes et aux frontières.

 
Pour ne pas se faire plus d’ennemis, l’OMS, l’ONU et le Nouvel Ordre Mondial ont décidé, ensemble, de prendre en compte la vaccination comme critère obligatoire pour sortir de son pays.
 
Dès le début de la campagne du vaccin pour le Covid-19, les personnes qui ne pourront présenter un carnet de vaccination numérique ou physique à jour ne pourront plus quitter leur pays.
 
Avec cette future condition, le Nouvel Ordre et ses alliés pensent inciter une forte partie de la population à accepter les vaccins.
 
Que ce soit pour le travail, pour immigrer clandestinement ou pour voyager, l’humanité devra être vaccinée.
 

D’autres mesures incitatives pourraient voir le jour

 
Pour l’instant, il n’est exclu que d’autres restrictions voient le jour, comme par exemple, l’interdiction d’adhérer à un club de tuning, de foot ainsi que l’accès aux fastfood et l’achat de bière 8.6.